Traducteur

      

 


Articles
+ Avions
+ Hélicos
+ Planeurs
+ Volez !

Techniques
+ Avions / Planeurs / Ailes ...
+ Electrique
+ Emetteurs & electronique
+ Hélicos

Flybarless

A voir

Petites annonces

cadeau.gif

Aller aux petites annonces


Visites

 1090888 visiteurs

 1 visiteur en ligne


AR.Drone de Parrot - Déballage et présentation



Lorsque je suis parti cherché le mien à la fnac en scooter, immédiatement s'est posé le problème du transport. Ouah, que la boite est grande !!! :)

Bon, avec un peu de bonne volonté et autre tendeurs, il est finalement à arrivé la maison, et la boite aussitôt ouverte.

test_ardrone_bip-550x365.jpg

Merci au site Belgium.iphone.com pour ces belles photos


Au passage, je remarque que cette boite à déjà été ouverte, les scotchs d'origine étant arrachés... Mais bon, rien à dire, tout est là, apparemment neuf et jamais utilisé, l'engin est correctement calé dans un emballage sérieux, avec une batterie et son chargeur, la coque d'extérieur, la coque d'intérieur, quelques stickers et autres papiers.

test_ardrone_bip-5-550x365.jpg

Merci au site Belgium.iphone.com pour ces belles photos


La batterie est une lipo 3S 1000 mah, notée 10C dans un boitier plastique. Rien d'extraordinaire et pourtant vendue au détail à 30 euros. Ouch... Je sais comment je vais recycler mes lipos 3S qui trainent. En effet, cette batterie ne comportant pas d'électronique embarquée, pourra donc être avantageusement remplacée par des batteries équivalentes, de capacité un peu plus importante, et plus légères, puisque sans boitier plastique. Mais on y reviendra un peu plus tard. La batterie est contrôlée avec mon testeur, et je constate que les éléments sont bien déséquilibrés entre eux ( 3.7 / 3.9 / 3.5 quand même.... ). C'est assez étonnant, et ajoute un peu plus de suspicion quand à l'état "neuf" de l'ensemble... Bon, pas grave, elle est immédiatement mise en charge/équilibrage, histoire de pas perdre de temps et on bouquine le "quick start guide", petit livret présent dans l'emballage, bien qu'ayant déjà lu avidement la documentation en PDF, présente sur le site internet de Parrot.


P1030708.jpg

Le chargeur de batteries lipo fourni est archi classique, on le trouve un peu partout, notamment chez nos amis chinois. Il a été rebadgé "Parrot" pour l'occasion. Même s'il ne vaut pas grand chose, il a le mérite d'être particulièrement sécurisant pour les batteries, puisque chaque élément est chargé de façon séparée et assure ainsi un équilibrage systématique de l'accu. Il est fourni avec un transformateur 220V/12V et toute une série de prises secteur pour couvrir tous les pays du monde. Parrot verrait-il grand avec ce drone ?

Une fois les films plastiques de protection enlevés, on examine de plus près ce fameux « drone »

P1030704.jpg

Les moteurs sont annoncés comme étant des brushless, probablement des inrunners, et un réducteur à engrenage plastique permet d'entrainer l'hélice. Petite déception, j'aurais grandement préféré ne pas avoir ces engrenages, et avoir des hélices directement montées sur les moteurs, comme sur quasiment tous les multi rotors électriques. En effet, c'est quasi certain qu'à la moindre touchette des dents des engrenages vont sauter et c'est parti pour des commandes de pièces détachées. Certes, les rendements sont meilleurs avec des inrunners réductés, mais des cages tournantes avec l’hélice en direct reviennent moins cher en cas de casse et sont alors plus faciles à maintenir (on change juste l’hélice et hop).

P1030699.jpg

Le contrôleur (ESC) des moteurs est placé "autour" du moteur et est à l'air libre. Si c'est bon pour le refroidissement, question protection (crash, cours jus, ...) ce n’est pas top. Je n'y connais pas grand chose en électronique, mais peut être que ces ESC fonctionnent en I2C, comme sur Mikrokopter. On devrait pouvoir bricoler pour en faire un plus gros, genre en reprenant l'électronique centrale de l'AR Drone et les ESC et moteurs d'un Mikrokopter par exemple hmmmm ..... smile Mais en espérant que les réglages accessibles du drone permettront de l'adapter à des poids différents, des moteurs différents, des rendements différents, etc... bref c'est pas gagné, juste une idée comme ça en passant…

P1030700.jpg

Le ventre du drone présente 2 capteurs à ultrason, qui permet au drone de stabiliser l'altitude. Redoutable d'efficacité lorsqu'on est entre 0 et 3/4 mètres, mais peu efficace au delà. Mais ce n'est pas l'objectif de ce drone que de faire de la prise de vue aérienne à des altitudes défiant la DGAC et les lois Françaises. On trouve aussi 2 boutons : reset et unpair. Bon, c'est assez clair, le « reset » permettra de ... resetter l'engin (genre mise à jour qui se passe mal, bug soft bloquant le drone, etc...) et le « unpair » permettra de des-appairer l'iphone du drone. En effet, lorsque l'iphone se connecte au drone, ensuite celui ci n'acceptera et n'écoutera que les ordres de cet iphone. En effet, imaginez que pendant que vous volez avec votre AR Drone, un pote arrive avec son iphone et en prend le contrôle sous votre nez ! Cet appairage permet d'éviter cette situation.
Au centre du ventre du drone se trouve une camera qui regarde le sol. l'image de cette camera peut être visualisée sur l'Iphone en vol, mais son vrai rôle est d'analyser l'image afin de détecter des mouvements du drone et donc de stabiliser le drone en X et en Y (le Z étant stabilisé par les capteurs à Ultrason) Idée assez géniale je trouve, car les gyroscopes et accéléromètres embarqués dans ce drone ne suffisent pas pour assurer une stabilisation parfaite en X et en Y. On note aussi une prise avec un logo USB, mais rien n'est dit à son sujet. On peut imaginer des futures extensions (GPS ?) ou évolutions ou tout simplement une prise dédiée à la maintenance/réparation.

P1030701.jpg

Sur le dessus, pas grand chose si ce n'est le logement pour la batterie. On remarque toutefois que la batterie s'insère dans un logement monté sur mousse, avec toute l'électronique solidaire de ce logement. Solution très élégante (je trouve) pour absorber les vibrations des hélices/moteurs, ennemi numéro 1 des accéléromètres et gyroscopes embarqués, et donc d’espérer une belle stabilité de vol. En effet, l'inertie de l'ensemble électronique + batterie monté sur mousse permet de bien filtrer les vibrations. Je vais m'en inspirer pour mes prochains quadricoptères DIY. Les bras sont des joncs carbones en demi-rond, légèreté et rigidité au rendez vous.

P1030703.jpg

La deuxième caméra, placée entre les 2 moteurs frontaux, est dédiée à la retransmission vidéo sur l'iphone, mais aussi à la reconnaissance "d'ennemis". On en saura un peu plus lorsque des applications exploitant cette fonctionnalité seront disponibles. Cette 'frontale" est un peu déportée à l'avant, et donne un look disons particulier à l'AR Drone, mais qui permettra de repérer facilement l'avant une fois en vol, et ça, c'est crucial pour du vol à vue.


 Enfin, les 2 coques en mousses : la petite pour l'extérieur et la grande (carène) réservée au vol en intérieur, pour a la fois protéger les objets ou personnes des hélices, mais aussi pour protéger les hélices des objets ou personnes :) Cette grande carène est a proscrire à l'extérieur s'il y a du vent, même très léger. En effet, le drone est (trop) sensible au vent, mais on verra ça plus tard.


Au regard du déballage technologique de ce drone (voir ci-dessous) et par expérience personnelle, le prix de vente est raisonnable. En effet, toute personne qui s'est lancé dans l'aventure du multirotor sait qu'on n'aura rien d’à peu près correct (à ce jour) à moins de 500 ou 600 euros (tout compris, drone/émetteur/batteries/chargeur et accessoires) et qu'il faut compter (toujours à ce jour...) un budget plutôt autour de 1000 euros (et encore, en chinant dans les occasions) pour un engin bien costaud, bien équipé et capable d'emporter du poids. Mais pour les non-modélistes, ça reste encore trop cher. Il faut donc faire encore un petit effort Mr Parrot ! :) Vous avez conçu un engin grand public relativement révolutionnaire, il faut aller au bout de la démarche ! ;)


P1030571.JPG       



Date de création : 15/09/2010 @ 23:25
Dernière modification : 16/09/2010 @ 18:18
Catégorie :
Page lue 3965 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Toute utilisation du contenu de ce site dans un but commercial est interdite sous peine de poursuites. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur. De façon générale, est interdite toute extraction ou réutilisation des données à des fins commerciales ou de diffusion à des tiers.
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.11 seconde