Traducteur

      

 


Articles
+ Avions
+ Hélicos
+ Planeurs
+ Volez !

Techniques
+ Avions / Planeurs / Ailes ...
+ Electrique
+ Emetteurs & electronique
+ Hélicos

Flybarless

A voir

Petites annonces

cadeau.gif

Aller aux petites annonces


Visites

 1101703 visiteurs

 5 visiteurs en ligne


Controleur Align RCE BL60G - Définition des différents paramètres et options



1. Frein

3 réglages disponibles : (1.1) Désactivé/ (1.2) Doux/ (1.3) Fort
ndlt: A positionner IMPERATIVEMENT sur "désactivé" pour un hélicoptère !!

2. Timing électronique :
3 réglages disponibles : (2.1) Bas / (2.2)Moyen / (2.3) haut.
De façon générale, les moteurs à 2 pôles utiliseront le réglage « Bas », les moteurs de plus de 6 pôles utiliseront plutôt le réglage « Moyen ». Le timing « Haut » donne plus de puissance, au détriment du rendement. Vérifiez toujours la consommation de courant après avoir modifié le réglage du timing, pour éviter des consommations de courants trop importantes pour la batterie (ndlt : mais surtout pour le moteur et le contrôleur…)

3. Protection de la batterie :
2 réglages disponibles : protection « (3.1)maximale / (3.2) moyenne » pour les accus de type Li-ion ou lipo. Par défaut, la protection est « maximale ». Lorsque la batterie est connectée, le controleur déterminera automatiquement le nombre d’élément de la batterie (2S à 6S), de façon à prévenir toute décharge trop importante de la batterie. Ci-dessous le détail de chacun de ces 2 réglages :
a. (3 .1) Protection maximale Liion/lipo : Lorsque la tension d’un élément chute en dessous de 3.2V, le contrôleur va dans un premier temps réduire la puissance fournie au moteur. Le pilote doit alors réduire les gaz et se préparer à atterrir. Ensuite, si la tension chute à 3.0V, le contrôleur coupe les gaz… Exemple : avec un accu lipo 3S, la tension de l’accu chargé est d’environ 12.6V. lorsque cet accu est connecté, le contrôleur « voit » alors 3 éléments, et détermine alors ses seuils de protection de la batterie :
i. La 1ere protection se déclenche à 3 éléments x 3.2V = 9.6V
ii. La 2ieme protection se déclenche à 3 éléments x 3.0V = 9.0V
Le contrôleur va donc d’abord réduire la puissance à 9.6V, puis coupera le moteur ( !) à 9.0V

b. (3 .2) Protection moyenne Liion/lipo : tout se passe exactement comme pour le réglage 3.1, mais les seuils sont différents : le premier seuil d’activation de la protection est de 3.0V (réduction puissance), et le deuxième seuil est de 2.8V (coupure du moteur)

Attention, la deuxième protection n’est activée que si le type de modèle est « Avion » (4.1)
CETTE PROTECTION N’EST EFFICACE QUE SI L’ON CONNECTE DES ACCUS PLEINEMENT CHARGES !
(ndlt : en effet, si la tension de l’accu n’est pas celle d’un lipo chargé, le contrôleur peut alors se tromper sur le nombre d’éléments de l’accu et positionner ses seuils de protection trop bas !)


4. Type de modèle :
3 réglages disponibles :
(4.1) Avion-planeur
(4.2) Hélico avec démarrage doux
(4.3) Hélico avec démarrage doux et mode gouverneur


5. Réactivité de réponse des gaz :
3 réglages disponibles : (5.1) Normale / (5.2)Moyenne / (5.3) Maximale.
Par défaut, ce réglage est positionné sur « Maximal ». Cette option permet d’affiner la réponse des gaz selon les caractéristiques de vol souhaitées. Par exemple, le réglage « Moyen » ou « maximale » est adapté pour des vols de type 3D et puissants, avec une réponse des gaz rapide. Notez cependant que les courants en pointe et la consommation seront plus importants.

6. Réglage de la tension du BEC : de 5V à 6V
Cette option permet de régler à sa convenance la tension de sortie du BEC. Par défaut, cette tension est de 5.5V. Pour régler cette tension, avant d’entrer dans le mode programmation, connectez un voltmètre au récepteur. Une fois en mode programmation, la tension se règle en faisant varier la position du manche des gaz (en bas : 5.0V, en haut : 6.0V)


Autres fonctions non programmables :

1. Protection thermique :
Lorsque la température du contrôleur dépasse 80°C, la fonction de protection de la batterie est activée, réduisant alors la puissance pour le moteur. Il est recommandé d’installer le contrôleur dans un endroit bien ventilé

2. Alarme de sécurité de mise sous tension :
Lorsque le contrôleur est connecté à la batterie, il cherche à détecter aussitôt le signal de l’émetteur. Le contrôleur produit alors un bip de confirmation en entre en mode opérationnel (mode normal), si le manche des gaz est positionné en position basse (gaz à 0%). Si le manche est positionné en position haute (gaz à 100%), le contrôleur entre alors en mode programmation. Pour toute autre position du manche des gaz, le contrôleur déclenche une alarme sonore, et n’entrera pas en mode normal pour d’évidentes raisons de sécurité.

3. Repérage de modèle :
Lorsque le modèle est perdu (crash ou atterrissage dans une zone non prévue), le pilote peut activer cette option, en éteignant son émetteur. Lorsque le contrôleur ne reçoit plus de signal pendant plus de 30 secondes, il commencera à faire retentir une alarme. Le son de cette alarme aidera le pilote à localiser son modèle.
Attention, cette option ne peut pas fonctionner avec un récepteur de type PCM avec le « failsafe » activé et programmé, ou bien avec des récepteurs PPM masquant les perturbations radios.


Date de création : 05/08/2008 @ 16:32
Dernière modification : 06/08/2008 @ 00:01
Catégorie :
Page lue 5119 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Toute utilisation du contenu de ce site dans un but commercial est interdite sous peine de poursuites. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur. De façon générale, est interdite toute extraction ou réutilisation des données à des fins commerciales ou de diffusion à des tiers.
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.1 seconde