Traducteur

      

 


Articles
+ Avions
+ Hélicos
+ Planeurs
+ Volez !

Techniques
+ Avions / Planeurs / Ailes ...
+ Electrique
+ Emetteurs & electronique
+ Hélicos

Flybarless

A voir

Petites annonces

cadeau.gif

Aller aux petites annonces


Visites

 1090472 visiteurs

 2 visiteurs en ligne


Lama V3, V4, Robins 22 - Préambule et premiers conseils



POUR BIEN DEBUTER AVEC SON HELICOPTERE CO-AXIAL

Ca y est!... Vous venez de déballer fébrilement votre nouveau jouet et il vous tarde de juger par vous-même si tous ce que vous avez pu voir dans les 1732 clips video visionnés depuis sa commande est à la portée d'un humble débutant comme vous. Respirez un bon coup, emparez-vous du manuel et LISEZ-LE, c'est fou ce qu'on peut y trouver comme infos intéressantes.
Comme je vous connais bien et que je sais que votre impatience est à son comble, vous pouvez commencer par le chapitre traitant de la charge de l'accu en étant particulièrement attentif si les LiPo sont une nouveauté pour vous. Une fois la procédure assimilée, lancez la charge: ça sera toujours 60mn de gagné que vous allez pouvoir mettre à profit en potassant le reste du manuel. A moins de disposer déjà d'un simulateur plus évolué, je vous engage vivement à télécharger FMS et à vous procurer l'interface USB destiné à votre émetteur: faute de refléter la stricte réalité, il vous permettra d'acquérir les bases.

Quelques conseils pour aborder sereinement vos premiers vols D'aucuns trouveront probablement frileuses les mises-en-garde qui suivent et je suis parfaitement conscient qu'elles le sont... pour les plus doués d'entre-vous. Je préfère néanmoins pêcher par excès de prudence que de laisser croire à la grande majorité des débutants que ça va forcément aller tout seul. Contrairement aux hélicos à pas collectif, les co-axiaux sont d'une stabilité exemplaire et le stationnaire tient tout seul... tant qu'un humain ne touche pas les manches!... et c'est là tout le problème au début: parvenir à maîtriser ses émotions.

OU EFFECTUER SES PREMIERS ESSAIS?
- si vous êtes débutant total, je ne saurais que trop vous engager à faire vos premiers vols à l'extérieur en terrain dégagé: le stress est déjà assez important comme ça sans y ajouter la crainte de heurter un obstacle. Sans compter les multiples turbulences générées par le souffle des rotors contre sol, plafond, murs et mobilier qui agiront sur la machine comme un aimant. A moins de disposer d'un gymnase, préférer une vaste étendue herbeuse dépourvue d'arbre et choisissez un moment où le vent est nul, le soir au coucher du soleil par exemple. Ne minimisez pas l'action du vent, ces petits hélicos sont sensibles à la plus légère brise: vous vous en accomoderez plus tard mais c'est absolument prohibé pour l'instant. Quant aux malheureux citadins ne disposant que d'un appartement comme espace d'évolution, l'apprentissage ne leur demandera qu'un peu plus de rigueur, de temps... et probablement de jeux de pales de rechange wink

CHECKLIST
Il est trop bête de crasher un modèle faute d'avoir pris les quelques secondes nécessaires à un examen pré-vol, à plus forte raison après une intervention sur la machine. Ces contrôles sont d'autant indispensables que vous allez non-seulement devoir apprendre à piloter mais de surcroit le faire avec un hélico imparfaitement réglé!

1°) contrôle visuel
- les chapes sont elles correctement clipsées sur les rotules? Attention à celle de la barre de Bell qui se détache facilement pendant les manipulations.
- les pales sont-elles en bon état? A cette échelle la moindre fissure a des répercussions importantes sur le comportement de la machine.
- les couronnes dentées sont-elles en bon état?
- l'accu est-il correctement fixé? Attention au velcro qui a tendance à de décoller du support: un accu qui se déplace en vol provoquera un mouvement brusque de la machine qui aura de fortes chances de se terminer par terre, faute de réaction appropriée de votre part.
- les switches de l'émetteur sont-ils correctement positionnés?

A ce stade de votre apprentissage en tout cas, mettez toutes les chances de votre côté en ne cumulant pas les sources de problèmes: remplacez toute pièce défectueuse sans hésiter même si ça vous parait anodin.

2°) contrôles radio
- allumer l'émetteur: la tension des piles/accus est-elle correcte?
- l'accu de propulsion est-il correctement chargé?
- les trims sont-ils au neutre?
- brancher l'accu et attendre la fin de l'initialisation du module 4en1 (led verte fixe) en tenant l'hélico immobile nb. si le module ne s'initialise pas, vérifier que le switch THR de l'émetteur est correctement positionné
- tenir fermement l'hélico en main avec le bras tendu pour être hors de portée des rotors qui ne devront jamais être à hauteur du visage. La queue de l'hélico doit être orientée vers vous.
- ouvrir doucement les gaz pour obtenir un régime des rotors juste suffisant pour que les pales s'auto-alignent sous l'effet de la force centrifuge.

a) profondeur (axe de tangage)
- tirer le manche de profondeur (cyclique longitudinal): vous devez sentir l'hélico basculer vers l'arrière
- pousser le manche de profondeur (cyclique longitudinal): vous devez sentir l'hélico basculer vers l'avant
Si le mouvement inverse se produit, agissez sur le switch ELE de l'émetteur.

b) ailerons (axe de roulis)
- orienter le manche des ailerons (cyclique latéral) vers la droite: vous devez sentir l'hélico basculer vers la droite
- orienter le manche des ailerons (cyclique latéral) vers la gauche: vous devez sentir l'hélico basculer vers la gauche
Si le mouvement inverse se produit, agissez sur le switch AIL de l'émetteur.

c) anticouple (axe de lacet)
- orienter le manche d'anticouple vers la droite: vous devez sentir que l'hélico tend à tourner sur lui-même vers la droite
- orienter le manche d'anticouple vers la gauche: vous devez sentir que l'hélico tend à tourner sur lui-même vers la gauche
Si le mouvement inverse se produit, agissez sur le switch RUD de l'émetteur.

La machine est maintenant prête pour son premier vol. Pas vous?

Une dernière recommandation, peut-être même LA PLUS IMPORTANTE avant le décollage :

Question: 'bien que vous n'ayez jamais piloté d'hélico, pouvez-vous me dire ce qui se passe si le moteur s'arrête en vol?'
Réponse (Tous en coeur!): 'ben, il tombe! On n'a peut-être jamais piloté d'hélico mais on n'est pas débiles pour autant mad'

Remarque:

'vous n'êtes peut-être pas débiles mais je vous parie à 10 contre 1 que lorsque la machine va donner l'impression de vous échapper votre premier réflexe sera DE COUPER LES GAZ et couper les gaz c'est un peu comme croiser les faisceaux big_smile: C'EST MAL!
Le seul moment où vous devez le faire c'est quand la chute est engagée et irrattrapable, pour éviter aux moteurs d'être alimentés alors que les rotors sont bloqués ce qui pourrait entraîner des ruptures mécaniques ou un grillages des variateurs du 4en1.

LE PROPRE DES HELICOS CO-AXIAUX EST D'ETRE AUTOSTABLES: QUAND LA PANIQUE S'INSTALLE ET QU'ON NE SAIT PLUS QUOI FAIRE, IL NE FAUT PLUS TOUCHER AUX MANCHES SAUF A CELUI DES GAZ ET SE CONCENTRER DESSUS DE MANIERE A ASSURER UNE DESCENTE EN DOUCEUR JUSQU'AU SOL MAIS JAMAIS AU GRAND JAMAIS ON NE COUPE MEME (ET SURTOUT) SI ON A SATELLISE L'HELICO A 15 METRES DE HAUT! PARADOXALLEMENT, C'EST CETTE HAUTEUR QUI FAIT SI PEUR QUI PERMETTRA DE SAUVER LA MACHINE EN NOUS LAISSANT LE TEMPS NECESSAIRE POUR REAGIR.


VOL A L'EXTERIEUR
- poser l'hélico sur une surface plane si possible exempte d'aspérités propres à accrocher les patins
- se placer à une dizaine de mètres de l'hélico dont la queue est orientée vers soi: ça évite les phénomènes d'inversion inévitables au début et les réflexes désordonnés qu'on aurait si la machine trop proche avait des envies de nous sauter au visage.
- ouvrir progressivement les gaz jusqu'à 'sentir' l'hélico s'alléger sur ses patins mais pas trop pour que l'effet de sol ne le fasse pas ramper et risquer de basculer.
- quand on se sent prêt, monter franchement les gaz ('franchement' ne signifie pas 'à fond') sans chercher à corriger autre chose que la hauteur: si tous les contrôles pré-vol ont été effectués avec soin et qu'aucune action sur les autres manches n'est effectuée, les chances de voir l'hélico basculer ou partir comme une balle dans une direction sont infimes!

Il va peut-être tourner sur lui-même (noter mentalement dans quel sens), translater doucement dans une direction (la noter également): vous êtes à 10 mètres, vous ne risquez rien, il n'y a pas d'obstacle autour: CONCENTREZ VOUS SUR LA GESTION DES GAZ POUR MAINTENIR LA MACHINE A HAUTEUR D'HOMME en anticipant pour ne pas faire le yo-yo. Vos nerfs commencent à trouver le temps long: c'est normal, il est temps de se poser! Commencez à réduire doucement les gaz de manière à amorcer une descente en douceur vers la planète et ne relachez pas votre attention jusqu'au sol. Ouf! Vous êtes posé... sans casse. On souffle un peu avant d'attaquer le réglage des trims (si nécessaire mais c'est plus que probable).

Ajustement des trims
a) au stationnaire, la machine tourne sur elle-même => ajuster le trim d'anticouple: si la rotation est horaire déplacer le trim vers la gauche, si la rotation est anti-horaire le déplacer vers la droite
b) la machine translate à droite => déplacer le trim d'ailerons vers la gauche et inversement
c) la machine translate en avant => déplacer le trim de profondeur vers l'arrière et inversement

- décollez la machine comme précédemment jusqu'à hauteur d'homme et procédez à l'ajustement des trims cran-par-cran (toujours sans toucher aux manches autres que les gaz) et en la posant autant de fois que nécessaire pour laisser retomber la pression. A la fin de l'opération, l'hélico doit tenir un stationnaire suffisament parfait pour qu'on puisse le cueillir délicatement d'une main (c'est probablement ce que vous ferez bientôt mais... je n'ai rien dit wink)

Allez, une petite pause vidéo pour illustrer mes propos: http://fr.youtube.com/watch?v=4DZnbI5WSpk


Mais au fait, les autres axes ils servent à quoi?
Maintenant que la machine est correctement trimée (provisoirement pour l'anticouple qu'il faudra retoucher à mesure de la décharge de l'accu), et en fonction de votre aisance à tenir un stationnaire propre (ce qui est très variable selon les individus) vous allez pouvoir commencer à déplacer la machine en translation.

- mettez la machine en vol stationnaire et poussez doucement le manche de profondeur (cyclique longitudinal) vers l'avant puis relachez-le après avoir parcouru un ou deux mètres.

Attention!
Vous avez pû constater que la machine tendait à perdre de l'altitude en translatant: il convient de compenser en augmentant légèrement les gaz.
- Essayez toutes les directions ansi que l'anticouple en observant les réactions de la machine. Les actions sur les manches doivent se faire par petites touches plutôt que par de francs déplacements.

Vous verrez que les progrès arrivent vite et qu'on ne tarde pas à s'enhardir: c'est à ce moment là que vous aurez le droit de casser (un peu!) mais pas avant pour peu que mes explications aient été suffisament claires et vous vous n'ayiez pas brûlé les étapes trop rapidement.

VOL A L'INTERIEUR
Dans le principe, ça reste la même chose que pour l'extérieur sauf qu'on a 10 fois moins de temps pour réagir alors qu'on fait 10 fois plus d'actions inconsidérées dues au stress d'avoir à affronter le courroux de la petite amie/la femme/les parents/... pour cause de casse du vase en crystal/ecran plasma/aquarium/... rayer les mentions inutiles.
C'est faisable et nous sommes nombreux dont le co-axial a fait ses premiers vols ainsi mais je ne peux décemment pas le conseiller à un débutant s'il a la possibilité de faire autrement. L'apprentissage est aussi beaucoup plus long: on décolle, pas le temps de finir le réglage qu'il faut déjà se poser en rampant dans l'effet de sol, on repose la machine au milieu de la pièce, on redécolle etc, etc... Bref, si vous n'avez vraiment pas le choix faites-le mais sinon au pire courez vers le premier parking pas trop encombré.





Date de création : 28/12/2007 @ 18:06
Dernière modification : 29/12/2007 @ 21:18
Catégorie :
Page lue 5290 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Toute utilisation du contenu de ce site dans un but commercial est interdite sous peine de poursuites. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur. De façon générale, est interdite toute extraction ou réutilisation des données à des fins commerciales ou de diffusion à des tiers.
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.12 seconde