Traducteur

      

 


Articles
+ Avions
+ Hélicos
+ Planeurs
+ Volez !

Techniques
+ Avions / Planeurs / Ailes ...
 -  Electrique
+ Emetteurs & electronique
+ Hélicos

Flybarless

A voir

Petites annonces

cadeau.gif

Aller aux petites annonces


Visites

 1102065 visiteurs

 4 visiteurs en ligne


Electrique - Calmer les packs de reception à 5 éléments



Bien qu'initialement conçus pour des batteries à 4 éléments, nous alimentons très souvent nos récepteurs et nos servos sous 5 éléments. Si cela permet une amélioration significative de la vitesse et du couple des servos, d'autres avantages sont parfois moins connus : par exemple, lorsqu'un des 5 éléments vient à faillir, il en reste encore 4, et donc le récepteur comme les servos continuent d'etre alimentés sous un voltage suffisant. En planeur, on préfere bien évidemment embarquer du poids "utile" (et donc 5 éléments au lieu de 4, ou encore des systèmes de double batterie à 5 éléments) plutot que du poids "mort" pour centrer son modèle.

Mais le tableau n'est pas qu'idyllique.

Des packs de 5 éléments dédiés à la réception (NiMh, NiCad) offrent des tensions relativement élevées lorsque chargés à bloc. De catastrophiques conséquences pour nos précieux récepteurs et servos qui n'aiment pas du tout les surtensions peuvent alors survenir... Quelques exemples récoltés sur les terrains :
Au sol, dès le branchement de la batterie, le beau récepteur tout neuf acheté à un prix défiant toute concurrence sur internet grille sans rien dire... Des questions existentielles se bousculent dans votre esprit : 'Mais pourquoi rien ne marche ??? ça marchait à l'atelier ??? pourtant la batterie sort juste de charge ??? "
En vol, une gouverne se bloque pour une raison quelconque, l'appel de courant s'envole, la puissance aussi, et hop, dans le meilleur des cas les pignons du servo sautent, et dans le pire, vous obtenez un joli fumigène permettant de bien repérer l'endroit du crash...

Un compromis serait donc une batterie de réception à 4 éléments et demi....

C'est Andreas F. qui m'a enseigné l'astuce présentée ici. Elle consiste à faire chuter la tension de 0.7V (en gros la moitié de celle d'un élément chargé à bloc...) en utilisant une diode. Cette diode devra être suffisament dimensionnée pour laisser passer un courant de 5 ampères, ce qui permettra de couvrir 99% de nos besoins (au delà, nous serions dans le très très gros modèle avec plus d'une dizaine de servos et bien que cette astuce reste valide, dans de tels cas, il vaut sans doute mieux envisager l'usage de systèmes d'alimentation "sérieux" tels que des DPSI...)
Nous ne dérogerons pas au sacro saint principe aéronautique de redondance, et ce seront 2 diodes qui seront mises en parallèle afin de tenter de pallier a toute défaillance de l'une d'entre elles.
Par ailleurs, cette mise en parallele permettra de laisser passer 2x 5A (!)

Update 06/09/2009: Darkrider m'alerte sur le possible risque de confusion, voici donc ci dessous une précision.
Evidemment, les fils de servos et leurs prises (classiquement appelées prises BEC) ne sont pas prévus pour des ampérages supérieurs à 5A (pour info, à 5A ca commence à bien chauffer, mais ça tient,  j'ai testé pour vous  lol ) . Aussi, si des ampérages supérieurs à 5A sont attendus dans votre modèle (par exemple gros modele ou bien avec plein de servos de partout, etc...) il vous faudra choisir des fils de section suffisante et des prises adaptées.

Pour info, cette astuce s'applique aux hélicos, notamment pour le servo d'A/C. En effet, on aime bien alimenter les servos du cyclique d'un hélico en 6V car cela leur donne plus de peche, de rapidité et de couple, afin d'avoir un hélico bien réactif et précis au cyclique. Toutefois, certains servos dédiés à l'anti couple de l'hélico ne supportent pas d'etre alimenté en 6V. C'est là ou l'astuce s'applique : il suffit d'ajouter une diode (comme celles décrites ci dessous) sur le fil rouge du servo d'A/C pour faire chuter la tension d'alimentation de ce servo de 6V à 5.3V. Ainsi, on peut donc alimenter tout notre hélico en 6V, et la diode permettra au servo d'A/C de fonctionner dans le cadre de ses spécifications.
Là encore, cette astuce est classique, on la retrouve d'ailleurs dans le commerce sous le nom de "Stepdown 5.1"

Des références de cette diode satisfaisant les critères requis sont notamment les diodes BY550-xxx
Par exemple, la BY550-200 (mais les BY550-50, BY550-100, BY550-400 ou équivalents conviendront parfaitement !)

IMG_1058.jpg

Ces diodes ne coutent que quelques centimes d'euros chez tout revendeur electronique ou sur le net. Elles sont capables d'encaisser des tensions de 50V (BY550-50) à plus de 1000V (BY550-1000) sous 5A en continu et 300A en pointe... Un poil surdimensionné me direz vous, mais avec un poids de 1.21g, pourquoi se priver ?


IMG_1056.jpg


Les diodes sont mises en parallèle

IMG_1062.jpg


puis soudées sur une rallonge.

Attention : Ne pas souder directement sur les fils de l'accus, vous ne pourriez plus le recharger....

A noter :
  • Celà se soude sur le fil rouge (celui relié au + de l'accu)
  • Faire attention au sens : le détrompeur (le trait blanc sur la diode) doit être coté récepteur
  • Il est préférable de ne pas coller les 2 diodes entre elles et donc de les espacer. En effet, si une diode crame, il serait dommage que le fort dégagement de chaleur accompagnant souvent cette défaillance vienne à cramer l'autre ! (donc, ne pas faire comme sur la photo rolleyes , et les éloigner un peu plus l'une de l'autre...)

IMG_1063.jpg


Une fois terminé, une gaine thermorétractable est posée pour isoler l'ensemble

Et voilà ! il n'y a plus qu'a placer cette rallonge entre le récepteur et votre pack de 5 éléments. biggrin



Date de création : 16/04/2007 @ 18:42
Dernière modification : 06/06/2009 @ 09:57
Catégorie : Electrique
Page lue 9782 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Toute utilisation du contenu de ce site dans un but commercial est interdite sous peine de poursuites. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur. De façon générale, est interdite toute extraction ou réutilisation des données à des fins commerciales ou de diffusion à des tiers.
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.15 seconde