Traducteur

      

 


Articles
+ Avions
+ Hélicos
+ Planeurs
+ Volez !

Techniques
+ Avions / Planeurs / Ailes ...
+ Electrique
+ Emetteurs & electronique
+ Hélicos

Flybarless

A voir

Petites annonces

cadeau.gif

Aller aux petites annonces


Visites

 1090876 visiteurs

 3 visiteurs en ligne


Le XRace 2.08 - Le vol & conclusion



Notre XRace est maintenant fin prêt.

Prêt à voler, le planeur sort à 1250g, soit une charge alaire de 39g/dm2. Cela pourrait paraitre un peu elevé, mais n'oublions pas que le profil est un MH32 qui supporte sans probleme des charges alaires bien plus elevées.
Une dernière vérification de toutes les commandes et connexions, l'accu est bien chargé, et c'est parti : direction la pente de Pech David, le vent d'Ouest soufflant à 20km/h est bien établi.

Le 1er lancé a été effectué avec mon aile volante histoire de tater les conditions. Elle est satellisée direct, il y a en effet la portance dynamique de la pente mais aussi thermique un peu partout.
Rassuré, on pose l'aile et on procéde à la check list d'avant vol du XRace. Tout semble OK, le Xrace est jeté dans la pente.




1er lancé du XRace à Pech David

Que dire... ben ca vole... et drôlement bien. 3 ou 4 crans de trim à piquer à la profondeur et puis c'est tout, il est sur des rails. Tiens, il accelère, hop demi tour et on enroule gentiment avec les volets legerements sortis, ca monte tout seul et le XRace se retrouve rapidement assez haut pour procéder au test du centrage : piqué à 45°, on lache les commande et force est de constater qu'il remonte franchement, le CG se verra donc reculé dès le prochain vol.



Volets sortis, passage à tres basse vitesse


On fait quelques passages rapides, ouah, la vitesse et le sifflement sans doute généré par les ailes creuses fait penser à un missile ! le snap flap est hyper violent à mon gout, mais quand je vois celui de mon ami Syntex sur son MiniJ, j'ai encore de la marge de progression !



Le XRace dans le ciel de Toulouse

On en profite aussi pour faire un petit essai des freins croco : bon ben ca freine sec, la compensation à la profondeur est parfaite, l'assiette du planeur reste quasiment inchangée. On le pose donc en prenant garde à rentrer les volets avant le contact.



Votre serviteur, heureux d'avoir ramené au sol ce XRace entier après son 1er vol.

En guise de conclusion pour ce 1er vol, 2 mots : ca promet !!
Le CG a simplement été reculé à 8cm comme indiqué précédemment. et quelques peaufinages des réglages indiqués sur la page précédente ont été apportés.


Conclusion

Depuis, les vols se sont enchainés et ... se sont terminés dramatiquement : sur une perte totale de controle, le XRace s'est crashé lamentablement sur la plaine de Pech David. L'analyse a montré un défaut de soudure de l'accu. Mais j'ai tellement pris de plaisir avec ce planeur que j'ai repris exactement le meme, mais en blanc, ce qui explique que certaines photos présentées ici montrent un fuselage blanc.

J'avoue avoir du mal à lui trouver des défauts. Pourtant, ceux qui me connaissent savent que j'ai la critique facile... Ce Xrace 2.08 d'Airtech est un morceau de bonheur à l'état brut : joli comme un coeur, il attire l'oeil. En l'air, il est capable de tout : gratte, vitesse, voltige. En ce qui me concerne, ses limites sont celles du pilote ! eek
Deplus, sa taille permet de le trimballer partout, tout en restant suffisament grande pour avoir des capacités voilières acceptables. c'est le petit planeur passe partout et totalement polyvalent. Bref, à recommander à tout ceux qui veulent un planeur efficace et joli.

Merci à tous, et en particulier à Alphonse pour les jolies photos en vol et à Michel pour ses précieux conseils.



Date de création : 10/06/2006 @ 22:31
Dernière modification : 11/06/2006 @ 10:38
Catégorie :
Page lue 4482 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Toute utilisation du contenu de ce site dans un but commercial est interdite sous peine de poursuites. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur. De façon générale, est interdite toute extraction ou réutilisation des données à des fins commerciales ou de diffusion à des tiers.
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.15 seconde